AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mon empire.

Aller en bas 
AuteurMessage
PureAngel
Admin
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 18/11/2012
Age : 21
Localisation : Sur un site Yaoi! *ω*

MessageSujet: Mon empire.   Dim 29 Déc - 4:50

-Shan Noshi-


L'enfer, le meilleur endroit où vivre. Oui. Le meilleur. Bien de gens ne le croient pas... Mais pourtant c'est le cas. L'enfer est probablement sous le paradis. Mais il est un lit douillet où vivre librement. Il ne faut pas croire tout ce qu'on vous raconte. Vous, jeunes enfant de la terre croyez que l'enfer est quelque chose de malsain, la souffrance elle-même, le feu éternel de l'enfer qui brûle votre chair de mortel. Pourtant, je ne vois aucune flamme jaillir ici et là. En haut de mon manoir, sur un balcon, j'ai une vue total de mon empire, je ne vois ni guerre, ni flamme. Juste une lune magnifique de sang et un ciel noir. Autre que cela, le silence. Nous vivons paisiblement ici. Même s'il y a parfois des batailles qui arrive, mais n'est-il pas totalement humain de ce battre pour défendre notre nom? Qu'il-y-a-t-il de diabolique ici? L'enfer n'est pas diabolique en elle même, c'est les gens qui la compose. Si ses gens seraient au paradis, le paradis deviendrait un enfers. Oui ils nous arrivent d'être en guerre contre les anges, mais nous avons notre raison, et chaque humain sur terre, du côté de dieu ou non pourrais être en accord avec ce que je vais dire. Les anges sont des être purs, purs à un si haut point, pourquoi croyez-vous qu'ils nous dégoutent? Ce n'est nullement par leurs ailes ou même leurs lumière. Nous ne craignons pas la lumière, mais nullement. C'est bien parce qu'ils n'ont aucune liberté... Vous allez certainement sire qu'ils sont totalement libre, car ils peuvent voler et aller partout où ce qu'ils veulent et être libre dans une gentillesse sans limite...  Voler c'est pas liberté, la liberté est de pouvoir s'échapper du monde auquel nous vivons, penser à autre chose que nos soucis, faire ce que nous voulons faire QUAND nous le voulions. Vous pouvez croire que les anges sont ainsi, mais non. Ils ne peuvent pas dormir autant qu'ils le voudraient. 8 Heures de sommeil maximum. Ils ne peuvent manger comme ile veulent, ils ne peuvent pas accumuler la richesse, ils ne peuvent nourrir leurs envies de sexe, ils ne peuvent pas défendre leurs ego, ne peuvent vivre de colère ni d'envie, ils ne peuvent même pas sombrer dans le désespoir. Ni même à l'orgueil. Alors quelle liberté leurs laisse-t-ils? Ici, en enfers, nous sommes libre de faire ce que nous voulons, nous sommes maître de nous même, oui ils ont un supérieur, moi, mais que fais-je? Rien. Je torture de pauvres âmes perdues que ne cherche que la délivrance. La souffrance est une façon de se libéré des griffes du bien et avoir ce temps d'égoïsme. arrêter de s'inquiète des gens autour de soi et ne penser qu'à son être. Vivre comme bon nous semble, sans limites, sans règles ni restrictions. Ceci est une réel liberté! Ici, en enfers, nous faisons ce qu'il nous plait quand nous le voulons, il n'y a aucune loi, aucune économie, aucune politique. Oui, maintenant vous vous posez certainement comme question «Toi t'es quoi alors?»........ Je suis celui qui maintiens cette liberté, je protège cet endroit à moi seul et mes légions de démon mineurs, mes démons mineurs sont que de simples invocations, mais ils protègent l'enfer aussi bien que moi des anges venant du paradis venant brimer nos droits. Même Michaël-Angelo l'un des homme les plus purs, seigneur du paradis, avoue parfois pécher pour se délivrer de la route habituelle. Oui nous semblons méchants, oui je pourrais dire que nous "Faisons peur" mais pourtant, nous sommes d'une liberté hors du commun, nous avons le droit de vivre touets sortes d'émotion et envier quelqu'un quel est le problème? Pourtant les anges en voient un problème sur ce point. Ne me demandez pas où, je n'en ai aucune idée.

La nuit est légèrement froide, je dois même sortir avec une veste, les nombreux volcans son, comme je pourrais le dire, en hibernation, avec les golems d'élément du feu. Du haut de mon balcon 'admire le silence, quelques chaumières sont allumés, des couches-tard par-ci et des fêtards par là. Ils s'amusent autant que je m'amuse à les espionner d'ici. Je reconnais même certaines maisons d'ici, Rugnan, Ziramz, Jasram, ma fille, Saérah qui a son propre manoir, en fait, mon ancien manoir. Certains dormaient déjà, d'autres veillaient. Leurs activités m'en étaient inconnues, mais il est drôle, presque, de me voir aussi paisible qu'ainsi hors du domaine de ma soeur, mais ça m'est égal. Je suis seul, le ciel est éblouissant, le calme est plat en plus que je n'ai pas eu une grosse journée de travail vu qu'aucun ange n'a essayer de nous attaquer. Probablement un festival là-haut où tout les anges étaient inviter. J'irais m'informer auprès de Mik plus tard. Pour une fois je savourais l'instant présent sans penser à demain où à ma journée. Juste. À ma liberté et à quel point l'enfer est merveilleux sous sa mauvaise réputation créé par de stupides religions à la noix créé pour limiter des gens et les enchaînés loin de la liberté. Aller au Paradis est le vrai enfer, selon moi. Ils briment les droits de liberté. Si tu as faim entre deux repas alors mange! Au paradis, c'est interdit, sinon tu es coupable de gourmandise. Oui à ce point... Imaginez ma soeur? La femme la plus gourmande au monde. C'est pour cette raison qu'elle est tournée vers les ténèbres. Elle vous dira qu'elle est neutre face au paradis et l'enfer, mais cela restera toujours des paroles. Elle mange toujours, quand elle ne mange pas, elle dors et si ce n'est aucun des deux, elle fait le sexe. Il est très facile dans ces temps de prévoir ce qu'elle fait. 4-5 fois l'amour par jours, entre chaque baise, un bon repas puis, lorsqu'elle est vraiment épuiser de faire du cul, elle dors pendant quelques jours. Juste la regardant de ce point, je ne suis pas ci sur qu'elle est neutre... Car si elle le serait il y serait écrit à quelque part "modération" personnellement, je n'ai jamais entendu ma soeur dire se mot en se désignant.    

_________________


Dernière édition par PureAngel le Dim 29 Déc - 13:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amor-aeternus.forum-canada.com
PureAngel
Admin
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 18/11/2012
Age : 21
Localisation : Sur un site Yaoi! *ω*

MessageSujet: Hanis Noshi   Dim 29 Déc - 5:55


-Hanis Noshi-


Chez moi, sur ma planète, dans ma maison, c'était une journée très mouvementée, plus qu'à l'habitude je dirais. Normalement, c'est très calme avec une atmosphère accueillante, quelques fois ça peux être mouvementé ,mais, aujourd'hui, l'atmosphère est plus dense. Il y a beaucoup de vas-et-viens et c'est très mouvementé, rare ses jours ainsi. Même que je me demandes si j'aurais un moment de répit. À force de tout ses allé-retours, je me sentais épuiser, mon corps ne pouvais plus supporter, j'en était même étourdie. Je pourrais dire que j'étais dans une mi-conscience. Je sentis de douces lèvres toucher les miennes et de doux murmures à mon oreilles de mon merveilleux mari qui me supportait et m'encourageais à passer au travers. Cet homme est si...si merveilleux. Une perfection. Le plus haut grade d'adorable. Un homme que tout le monde pourrait désirer d'avoir, si les terriens pourraient le connaitre hi, hi, hi!Je ne pourrais même pas comprendre comment ai-je fait pour le détester autant au point de vouloir le tuer...  Qu'aurais-je fais sans lui~?... Ma vie aurais été affreuse! J'aurais été condamner à la maison entrain d'attendre avec espoir que Michaël-angelo revienne! En plus qu'il revenait presque uniquement aux cinq ans! Imaginez mes libidos! Je ne voulais pas le décevoir en le trompant! (Quoi que je l'ai fait......................*Tousse*) J'adore ma vie ainsi... douze magnifiques enfants... D'accord pas tous avec le même homme. Mais bon on s'en fou! Je les aimes! Point! Je les aimes autant que j'aime mon Mortheo. Je les aimes de façon maternelle c'est tout...

De retour à chez moi. Je n'en pouvais plus, mon corps voulais tout lâcher. Je regardais Mortheo du coin de l'oeil, lui non plus ne pouvais plus supporter la pression, son regard le disais tel que son corps agissait. Même que j'entendis un grognement étouffer de sa part. Je tourna ma tête vers lui pour l'observer dans les yeux alors qu'il tomba légèrement sur moi faisant échouer ma tête sur mon oreiller. Un léger sourire se marqua sur nos lèvres alors que nous reprenions calmement notre respiration avant de lancer nous lèvres dans l'une des plus belles danses existantes. C'était merveilleux. Notre chaleur corporel étaient à leurs summum. Je sentis la main de mon mari monter à ma joue alors qu'il s'éloigna légèrement de mon visage. Il m'invita à prendre une douche avec lui que je ne refusa point. Alors que nous sortions de la chambre, je constata, par l'une des fenêtres que la nuit était tombé depuis un bout. J'entrais dans la douche réconfortante avec mon mari. Nous nous lavions an parlant doucement et en savourant notre présence. Puis, après la douche je décida de casser la croute avant d'aller rejoindre à nouveau mon lit pour pouvoirs sommeiller. J'allais dans ma cuisine qui était à l'étage du bas, l'étage principal, le rez-de-chausser. J'allumais le feu et sortit mes ingrédients pour faire des crêpes. Pourquoi pas de bonnes crêpes avant le coucher avec une bonne couche de sirop d'érable pour bien dormir le ventre plein? Alors que je mélangeais mes ingrédients, je réalisa que Shan n'était toujours pas rentré. À cette heure, naturellement, il est entré entrain de se plaindre que ce n'est pas le temps de casser la croute avec un si gros repas. Je me demande bien où il est encore... Probablement avait-il plus de problèmes avec les anges aujourd'hui? Peut-être je devrais aller vérifier si tout allais bien... Je déposa ma marmite de mélange à crêpe pour me téléporter en enfer... vêtu d'une camisole de nuit... Pourquoi pas? Apparue devant le manoir, je sentis un vent glaciale qui me fit rapidement regretter d'être venue habillée ainsi.

Le manoir de mon frère est assez impressionnant, ma maison fait même pas le un sixième de son manoir... J'avoue que j'ai une petite maison, mais quand même! J'entrais dans le manoir, même si habituellement, tu cogne et une serveur répond, j'étais, en partie, propriétaire de cet endroit. Le portier, surpris que la personne n'ai pas cogner, c'est retourner vers moi, mais me reconnaissant, il ne fit que s'incliner en m'accueillant. Il me dévisagea un instant de ma tenue, mais c'est vite rendu compte que je mourrais de froid et par pur acte de bienveillance, il me tendit son veston que je ne refusa point! Je mis le veston et le remerciant et je lui demanda la localisation de mon frère, mais il ignora totalement où il se trouvait. Cela voulais dire une seule chose... Il était sur le balcon du dernier étage. Je marchais les longs corridors pieds nue avec le veston du portier sur le dos. c'était drôle de me voir ainsi. Je n'ai pas l'habitude de porter des choses qui ne m'appartiennent pas, mais aujourd'hui, vu le froid, j'ai fais une exception. Alors qu'ils ne restait plus qu'une porte qui me séparait de mon frère, je décida de l'espionner un peu. Peit-être était-il avec une charmante demoiselle? En plus que je viens juste de réaliser qu'il ne peux pas être occuper avec les anges vu que l'enfer est très paisible aujourd'hui, lorsque je faufila mon oeil, il était seul...Et tourné vers moi. Il avait certainement senti ma présence. Je le vit pencher sa tête. Pour l'une des rares fois, il avait les cheveux attachés. Je sortis dehors à ses côtés en entrant innocemment en le saluant.

- Coucou petit frère~ Alors que fais-tu ici à cette température? dis-je en me blottissant le nez dans le veston.

Je l'observa alors qu'il secoua la tête légèrement. Je reconnu bien ce mouvement... Je l'exaspérais...

-Tu t'attendais à quoi à cette heure, Shan? dis-je plus sérieusement alors qu'il se retourna doa à moi.

J'allai à côté de lui et appuya mes bras sur le rebord pour admirer la vue avec lui. Une magnifique lune pleine et rouge. Aussi rouge que mes yeux alors que les yeux de Shan ressemblaient à un mauve. Il était sérieux, mais par sa respiration j'en déduit qu'il était d'un calme plat. Je pencha la tête vers le bas avant de recommencer à lui parler même si à cette heure il n'était plus très bavard vu qu'il était emporter pas le sommeil même s'il ne voulait pas le montrer.

-Allez, rentrons, ton lit t'attend avec impatience.....Et si tu as faim, j'ai fait des crêpes~

Il se retourna vers moi en laissant tomber ses bras le long de son corps mollement.

- Toi, tu changeras jamais....  

C'est bien la seule chose qu'il parvenu à dire avec une voix qui était dans un entre deux. Mi-éveiller, mi-endormi. Je pari même qu'il s'était endormi debout, ici avant que j'arrive. Je lui sourit alors que je le tenu par le bras pour l'aider à rentré à la maison, mais il refusa de mon aide et nous nous téléportions. Je me téléporta dans la cuisine, mais Shan n'était pas là. Je monta dans ma chambre auquel je la partageait avec lui. Déjà, il était endormi à poing fermé dans son lit quant à Mortheo, je pouvais le vois par la porte vitré qu'il y avait dans la chambre qui menait à un petit balcon. Il semblais...Perdu das ses pensées. Je redescendit et fini de préparé mes crêpes que j'engloutis avant de rejoindre mon lit à mon tour auquel mon mari alla me rejoindre peu de temps après que je me sois envolée...  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amor-aeternus.forum-canada.com
PureAngel
Admin
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 18/11/2012
Age : 21
Localisation : Sur un site Yaoi! *ω*

MessageSujet: Re: Mon empire.   Lun 24 Mar - 15:40

-Shan Noshi-


Montant les escalier, je songea peut-être à un nouveaux sortilège ou rituel pour être reposer automatiquement ou donner plus d'énergie sans trop d'étapes à faire, mais manipuler le corps ainsi peux avoir de mauvaises percutions sur le cerveau. Lui aussi il a besoin de repos en plus qu'il est diviser en plusieurs parties, probablement que, utilisant la magie que j'avais en tête réveillerais le corps et ensorcellerais une partie du cerveau, l'autre partie va s'épuiser ce qui risque de causer la mort... Sans exagéré. Ensorceler un cerveau au complet peu résulter quelque chose de semblable. Paralysie complète ou partielle, cancer, tumeurs. Plus léger, migraines, amnésie. Je n'exagère pas, j'ai déjà essayer d'ensorceler des gens au niveau cervical et c'est les effets que j'ai pu observer. Je m'écrasa lourdement dans mon lit,sur les couvertures, il ne faisait ni chaud, ni froid, on étais bien, alors inutile de défaire le lit, je m'écrasa sur le côté, mou. Ma vision s'embrouilla rapidement et je ferma les yeux. Ça me pris environs 5 minutes pour m'endormir. Je me rappelles avoir entendu ma soeur monter à l'étage avant de m'avoir endormi, rien de plus.

Le lendemain, alors que j'essayais de me réveiller... Merde... Je veux pas me réveiller, je dois aller au bouleau... Nooon!... Je veux rester au lit. Confortable. Ma tête appuyer confortablement sur mon oreiller de plume. Il fessais encore noir dans la chambre quand j'ouvris un oeil, il faisait jour, mais les rideaux étaient fermés. Des rideaux opaques, rouge cramoisie. Choix d'Hanis. Avec mes bras j’essaie de pousser mon corps encore lourd pour me lever, mes cheveux me tombèrent complètement dans le visage je les renvoyèrent vers l’arrière tout en m’asseyant. Je réalisa que j'avais encore les mêmes vêtements qu'hier. Je me leva en m'appuyant sur le mur à environ 1 mètre de mon lit qui sépare mon côté de la chambre et celle de ma soeur et entre ça, la porte pour descendre à l'étage. Je me leva enfin et me déshabilla pour me changer. Je mis un chandail à manche courte moulant avec un col noir puis un jean noir aussi avec ma ceinture double à tête de mort comme boucle. Pour finir, mes gans et mon poignard sur mes jointures de la main droite. Je brossa rapidement mes cheveux et me fit une queue de cheval, avec un petit coup sec je fit venir mes cheveux vers l'avant. Je regarda par dessus de mon épaule pour voir Hanis et Mortheo dormir côte-à-côte. Sans bruits, je descendis pour prendre un déjeuner. Sur le comptoirs pour trouver un restant de crêpes qu'hanis avait fait au plein milieu de la nuit. Je m'en pris cinq qui avaient tous un bon diamètres. Je les dévoraient en quelques bouchées et rapidement. Tout en étant assis à la table de a cuisine, j’entendis le lit de ma soeur craquer. Surement elle qui s'éveille. À juger par les pas, c'était bien elle. Léger, silencieux, mais avant même qu'elle ai le temps de descendre, je me dépêcha a partir. Tout simplement, car je suis fatigué, je veux pas aller en enfers aujourd'hui même si je suis obliger et j'ai pas assez dormis. Ses éléments sont assez pour me rendre de très mauvaise humeur très facilement. Même que mon regard étais déjà fusilleur, sans rien. Je sais pas, je me sens hériter. J'avais cet envie soudaine de frapper, sans raison. Bref, je vais pouvoir me défouler au travail, torturer les gens va bien m'aider a relaxer un peu. Les entendre crier à l'agonie. Oui. Je pris une très grande inspiration et me téléporta en enfers. Encore.  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amor-aeternus.forum-canada.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon empire.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon empire.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Huningue où le dernier acte d'héroisme du 1er Empire....
» Identification uniforme second empire artillerie?
» Le grognard Putigny- Baron d'empire.
» GRANDJEAN (Charles) Baron d'Empire Général de division
» LASALLE Antoine - Hussard de la Gloire - Général d'Empire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ►Les mondes d'Hanis◄ :: ♠ L'enfer♠-
Sauter vers: