AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Alice Bellovy et Qwenoleyuu

Aller en bas 
AuteurMessage
PureAngel
Admin
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 18/11/2012
Age : 21
Localisation : Sur un site Yaoi! *ω*

MessageSujet: Alice Bellovy et Qwenoleyuu   Ven 31 Oct - 2:04






Alice Bellovy






"Si vous croyez que nous sommes des gens surpuissants, peut-être est-ce toi qui est faible."


Hmm.... Comment expliquer mon histoire? D'accord s’est pas très difficile, mais il y a beaucoup de détails! Alors bon, je commence! Alors, étant une Martyr ayant pour but de tuer Mortheo, Hanis eu cette idée de "génie" de me confier à lui par la force. Lui étant un homme "bon" il ne m'as par laisser là souffrir. Étant bambine j'étais encore très dépendante, j'avais encore besoin de lait maternel et tout et tout. Bon en tant que Martyrs, je lui la seule à être née naturellement, car comme me raconte les autres martyrs, normalement ils sont créé par Hanis dans un but précis, alors que moi je suis née avec un spermatozoïde et un Ovule. Selon les dires, Hanis regrettais l'actes d'infidélité avec mon père, Rugnan, et c'est là qu'elle a eu l'idée de me modifier pour devenir une Martyr, alors en quelques sortes, je suis une martyr artificielle.
Alors, une partie de ma vie, mes débuts, se passent au monde intermédiaire avec ma famille adoptive, Mortheo,Brudeldid, Kiernan, Noak, Zinish et Lucian. Sans oublier Eosan. Au début, je peux vous dire, je ne savais pas qu'il était mon demi-frère, que nous partagions le même père. Ce n'est que vers l'âge de 2 mille ans que les autres l'ont su. Mais moi j'étais trop jeune pour comprendre... Je ne me rappelle plus clairement de mon enfance? Ah... À mon âge ce n’est pas surprenant! Mais je vais toujours se rappeler de ce moment, le plus...Traumatisant de ma vie (Avant que je sache qu'est-ce que j'avais vraiment vu!) Vers....3-4 mille ans.  Étrangement, je me rappelle de cette unique journée... Tout allait bien à la maison. Ma mère adoptive étais occuper dans la cuisine, je crois (ou c'était dans le salon?) J'étais deux pièces plus loin, je voulais aller la rejoindre, mais en y allant je surpris....comment dire...Quelque chose d'inhumain. Plutôt pas Intermédien, vu que je connaissais que les Intermédiens à cette époque. Sa peau aussi noire que la pénombre, ses yeux rouge brillants, le corps déformé, une chevelure rouge et blonde flottant doucement comme si elle était d'un liquide. Du sang , des dents longue et pointues légèrement tenté pas un sang auquel je ne sais sa provenance. Mon regard avait resté plongé dans le sien un bon moment avant que je réalise ce que je voyais, étant bambine, je suis partie à pleurer de terreur. On est venu voir pour me consoler, quand mon regard se déposa à l'endroit de la créature, elle n'était plus là. Un traumatisme pour moi. J'avais peur de dormir seule et ça l'a été de cas jusqu'à mes 8 mille ans. =Notez que le temps sur Terre et dans le monde intermédiaire est bien différent...=  Bon alors, après ça, rien de trop spéciale. J’allais à l'école avec mon frère qui avait 3 mille ans de plus que moi. Il était pas mal mon seul ami avec Febion, mon ami d'enfance, qui est aussi l'ami d'enfance à Eosan. Je ne sais pourquoi, mais je détestais tout le monde, je détestais le monde intermédiaire, tous ces demi-lunes... Je ne sais pourquoi, quand je les voyais, j'avais des frissons dans le dos. Jamais je ne portais de vêtements avec des lunes dessus. Comme vous en doutez, le monde intermédiaire fonctionne selon la loi du plus fort, mais ça s'applique pour les hommes. Les hommes devaient être fort, le plus fort et le plus musclé, le plus caractériel. Les femmes, devaient se soumettre à ses hommes être des fanatique des plus forts. Alors...Le plus fort tu es, le plus de filles vont être à tes pieds? Mais j'ai toujours su que je n’étais pas normale, pas vraiment intermédiaine, même si je parlais parfaitement l'intermédien, que j'avais été élevé par Mortheo, grandit parmi eux, je savais que je n'étais pas normale. Contrairement aux autres filles, je détestais les hommes arrogants, trop musclé, macho... Et mon caractère, vous en doutez, non? Donc inutile de dire plus à ce sujet. Sauf que j'étais la risée de l'école. Déjà que les intermédiens sont irrespectueux de tout ce qui sort du "moule" de la société.  En plus d'être la risée, j'étais la petite sœur adoré du mec le plus puissant de l'école. Vous savez ce que sa veux dire, hein? Je me tenais toujours avec lui, on faisait tout ensemble! Vraiment tout! (Tout ce que des enfants pourraient faire ensemble, jusqu'au bain et souvent, je dormais avec lui) Alors, il y avait beaucoup de filles superficielle qui étais jalouse que je sois avec lui tout le temps que je ne "méritais" pas d'être prêt de lui. (Je crois que c'est dans la nature de tous les intermédienes d'être superficielles...Rarement ai-je vu des filles uniquement intermédiaine qui étais sympas... (Je peux les compter sur mes doigts figurez-vous!)) Alors, oui. Beaucoup de jalouses. Et les mecs me détestaient aussi! Mais ça, c'est à cause de leurs orgueils et leurs arrogances. Je les  tabassais assez facilement. Armé ou non. Avec ou sans magie! Oui, une fierté pour moi et Eosan. Pourquoi j'inclus Eosan? Bah, il était heureux que je ne sois pas comme toutes les autres salopes qui changent de partenaires dès qu'elles voient un mec plus puissant, surtout chez les adolescentes auquel les hormones sont en développement à la recherche de la popularité et du sexe!(Les hommes c'est pareil!, mais ils cherchent l'attention des filles!), bref tout ça pour dire que ma vie sociale est de la merde!

Alors, oui. L'école. À l'école j'étais un intello, nerd, raz-de-bibliothèque, comme vous voulez. J'avais des résultats exemplaire, tous mes cours étaient trop facile pour moi alors... Ils m'ont fait monter d'année, pour avoir des théories "à mon niveau" avec mon frère qui ne faisait rien dans ses cours, il a redoublé à un point que nous avons fini dans la même classe. Nous faisions plein de conneries. Après notre puberté, nos conneries ont dupliqué. J'étais devenue une provocatrice en herbe, le trouble, je le cherchais! Moi et mon grand frère, nous étions connus dans ce monde, comme des morveux qui fouettent le trouble! À notre âge, soit 13 et 16 mille ans nous avions commis quelques meurtres et avions tué deux garde d'élite intermédiaire des hommes soi-disant les plus fort, les protecteurs...L'élite de la protection, quoi? C'était très défaillant à l'époque! Ils étaient des nuls. Alors, ouais, j'ai vécu ma vie d'enfant. Mais aussi, mon passe-temps favoris était d'aller en haut de la tour intermédiaine qui allait plus haut que les nuages j'étais pas mal la seule qui avait le cran et la patience de monter tout en haut. Alors j'étais toujours seule là, je m'asseyais toujours sur le bord de la grande fenêtre de pierre, je lisais, je pensais et oui, je questionnais mon existance.  Souvent je me disais que je venais d'un autre monde. (Tiens mon instinct avait raison!) J'adorais être seule à cet endroit. Sans oublier que, à 11 mille ans, j'ai commencé à développer mes pouvoirs,  des pouvoirs donné par ma mère et mon père.  En fait, le seul pouvoir que j'ai réussis à l'époque est de créé un être vivant. Puis, j'ai créé Sazorei, tout le monde crois que c'est une fille, ais c'est un garçon, parce que j'adorais me tenir avec des garçons, mais Sazorei ressemblais à une fille, parce que.... Hm... J'étais en amour avec un mec à ce moment, alors, s'il me voyait toujours avec Sazorei, il ne pouvait pas croire que nous sortions ensemble... Je ne voulais pas qu'il croit que je suis en couple! C'était mon meilleur amis Sazorei., il restait toujours dans la tour, il n'avait  pas besoin de manger, ni boire. Il était incroyable, il avait certains pouvoirs que je lui avais légués. Sans même savoir que je lui en avais légué plus que je croyais... Car... Proche de 14 mille ans, assise en haut de ma tour, seule, comme à l'habitude, Sazorei étant partis un instant pour aller chercher quelque chose à manger, je suis tombée de la tour. Oui. Une tour aussi haute que les nuages. Comment? Un trio de salope jalouse, fangirl d'Eosan que je m'amusais à les provoquer avait décidé de prendre leur vengeance sur moi. Dans la mort. Heureusement pour moi, Sazorei revenait et, avec les pouvoir que je lui avais donné, il a réussis à sauver mon âme, amis pas mon corps.  Vu que je n'étais pas intermédiaine, mon corps ne pouvais pas se restaurer, ni mon âme, alors, Sazorei à sur la rapporter dans son monde. Le monde Audelien. Là où les âmes pouvaient posséder d'autres corps et s'en emparer.

Alors... Voilà le bout vraiment emmerdant de ma vie... Être un terrien... Littéralement. Tu fais rien, il y a rien et y'a des cons partout! D'accord ce que j'aimais faire dans cette vie étais de "créé" des personnes surnaturelles (Qui aurais cru que ce que ce "créait" étais en fait des mémoires du passé?) Mon corps était complètement changé, plus de yeux rouge, plus de cheveux noir. Juste brun, tout brun, même que j'avais toujours cette impression que je ne contrôlais pas vraiment mon corps. Je ne sais combien de temps c'est écouler entre ma mort et ma réincarnation, mais ce que je peux dire... C'est que j'étais en 2010. Le temps ne s'écroule pas de la même façon partout, ni l'année n'est la même. Même sur terre, dans une certaine culture dont le nom m'échappe, ils sont dans les années 600 quelque chose, car ils utilisent un différend calendrier. Je ne vivais plus la vie de la fille, badass que tout le monde connaissait et haïssait ou adorais. J'étais devenue une fille réservée, avec très peu d'ami, une seule. Plus de frère adoré. Plus de conneries. Restant toujours dans mon coin, dans la lune, seule, avec toujours cette impression qu'il manquait quelque chose dans ma vie, car comme vous pouvez vous en douter, ma mémoire avait complètement été effacé à l'impact du sol à ma chute. Faut croire que l'inconscient est puissant, mais quasi impossible à décoder. Alors....Oui j'avais quelques amies, banales, non populaire dont une qui souvent, se fessais juger dans son dos. Évidemment, je la protégeais. Aussi, j’avais un de ces beaux-pères désagréables, oh mon dieu! Je ne m'étenderais pas sur lui vu qu'il n'a aucune importance! Donc oui, j'étais en secondaire....2? Selon ma mémoire alternative(ou plutôt cette de l'autre personne à qui appartient le corps) Elle venait de déménagée cette année-là, même si elle en venait à sa fin. Puis après, bien...Une vie normale avec rien de spéciale qui ferais progresser l'histoire au point où j'en suis actuellement. Deux ans plus tard, j'ai eu un nouveau professeur de mathématique, probablement le meilleur. Oh sans oublier un des plus beaux profs d'éducation physique et avait l'air en pleine forme et qu'il l'était. Un prof d'éduque avec une apparence d'athlète professionnel quand est-ce qu'on voie ça?!?! Bref, ses deux profs s'entendaient à merveille, même qu'ils venaient se déranger mutuellement en plein milieu de leurs cours. Mon prof de Math aurais été parfais aussi en éduc, il avait un corps baraqué et c'est dans cette classe, que j'ai rencontré le mec que j'allais passé une partie de sa vie ensemble, le premier avec qui j'allais avoir des enfants; Dyoran et étrangement, depuis leurs rencontres... Le prof d'éduque Math, Dyoran, Awisu(remplissant en histoire), Elden(Prof de science),Aegam(assistant du prof de science et cousin au prof d'éduque), Hanis(Prof d'histoire auquel j'avais aucune idée que s'était ma mère). Depuis leurs rencontre, je me sentais toujours étrange, car certains m'avais l'air tellement familier. Puis, j'ai commencé à avoir plus "D'autonomie" sur le corps, puis comme si j'avais deux personnalité, amis je m’amusais tellement et étrangement avec le prof de math, j'étais encore moins gêner de lui faire toutes sortes de conneries que n'importe quel autre personne! Je lui coupais la parole en pleine classe, me moquait de lui, riait avec lui et passait mes diner avec lui, surtout que mon amie, Élodie, me suivait partout, alors nous restions avec lui, il était jeune pour un prof, mais si sympathique! En classe il apportait toujours une bouteille d'eau qui s’avérait à être de la Vodka. En regardant mon prof, j'avais toujours se sentiment de protection, de fraternité. (C'était Eosan, duh, mais je ne savais pas) Bon, uh...Oui, j'ai peu à peu appris à connaitre certain profs...Particulier...Non-humain. Extra-terrestre, oui? Par exemple Dyoran avait des pouvoirs de "Maekistien". Elden un homme qui a grandis avec l'histoire de la terre et encore coincé dans la vieille époque. Awisu, un ange bionique et plus. Quant à moi, j'ai retrouvé quelques de mes pouvoirs anciens. La téléportation, la manipulation des éléments et un peu plus. De plus en plus mon être se séparait en deux. Alors, aussi, j'ai eu des jumelles avec Dyoran. Jimashiku et Kikumashi. Elles avaient grandi assez rapidement vu de la vitesse que je grandis, 1000 ans par année quant à Dyoran qui vieillit "normalement" comme un humain. Bref, Élodie a fini par sortir avec Eosan, le prof de Math. Mais ils gardaient un peu leurs relations secrètes à l'école vu que s'étaient... Illégal? Mal vu? Bref, si le directeur le savait, ils allaient avoir des problèmes. Alors les diner, nous étions toujours dans sa classe, souvent le prof venait aussi donc nous avons eu la chance de le connaitre un peu, Oriwa~ (Oui mon chéris actuel) J'ai aussi connu Hanis car elle était la "mère" à Oriwa et la mienne (Mais personne ne le savait) Alors les années ont passé et j'ai connu plus de monde "étrange" ou inhumain, vers 18 ans j'ai décidé de partir en appartement avec Dyoran. Nous avons déménagé 2-3 fois avant de trouver une bonne maison et je peux dire....Mes 2-3 n'ont pas été des purs bonheurs. Premier avait un problème de conduits, deuxième, un énorme problème paranormal auquel j'ai été...traumatisé et failli perdre une de mes filles par cet entité. Ont est partit assez rapidement après cet incident. Notre dernier appartement avant de pouvoir déménager dans une maison, avais uniquement des voisin bruyant. Puis notre belle maison que j'y suis resté.... jusqu'à 24-25 ans. Bref, à 19 ans, c'est là, qu'après un malheureux évènement, j'ai découvert de côté Martys. Je suis tombé en profonde dépression auquel ça a activer ce côté martyr. Étrangement après cet événement, je suis devenue polygame ...avec Oriwa. Puis, après cet événement, j'ai dut aller chez Hanis (Auquel je savais pas encore qu'elle était ma mère, mais une très bonne connaissance et je savais qu'elle était la créatrice de notre univers) ou elle m'a aidé à récupérer et réparer mes tissus. Et puis, avec Morthéo. Il a décidé qu'il était temps de me redonner ma mémoire et surtout réparer la mémoire à Eosan qu'il avait massacré avec le l'alcool. Vous auriez dû voir l'émotion quand nous, nous avons reconnu après tant de temps... Et aussi cette de Febion, et je peux vous dire...Je lui ai sauté dans les bras. Un troisième chum, pourquoi pas? Bah à ce moment , j'étais marier avec Dyoran avec 3 enfants. Quelques mois plus tard, j'ai eu un enfant avec Oriwa, Aijinn. Et etc.etc. Je me suis marier avec les trois, jumeau avec Febion, cinq enfant en tout avec Dyoran. Et malheureusement, je suis pas resté très longtemps avec Oriwa. Puis, j'ai laissé Febion aussi, souhaitant vivre avec uniquement Dyoran et mes filles et mon seul garçon. Quoi qu'à 24 ans. J’ai appris que, depuis notre dernier enfant, il avait commencé à me tromper. Moi qui tenais tellement à lui, il m'avait trompé depuis quelques années sans me le dire qu'il avait des aventures et moi j'ai été aveuglé par l'amour. "Heure supplémentaire" "opération d'urgence" "appeler plutôt"...Il travaillait comme médecin donc je le croyais. Je lui faisais confiance. Oui ça m'a enrager, je l'ai laissé. Évidemment. Je n'avais plus trop d'endroit où aller. J'ai détesté Oriwa un certain temps, il était provocateur, fatiguant. Il voulait me ravoir, mais en utilisant les mauvaises manières. Brusques, vulgaire, malaisantes. Mais il était possédé d'un démon, après une folle aventure, nous avions réussis à ce débarrasser du démon, devenu ce même homme que j'avais connu et aimer.(Sa ça c'est passé avant l'incident de Dyoran) Alors après, je suis partie habiter avec Oriwa, chez lui, dans l'Eden. Kuujash étais là lui aussi et sortais avec Oriwa, et moi aussi, lui ayant donné une seconde chance et nous sommes resté ensemble depuis ce temps. J'ai sortis par force avec Kuujash, je n’ai pas aimé ça, mais parfois c'était plaisant très. Mais il était tellement colleur s'était énervant aussi il voulait toujours voir "Aloïs" quand il venait me voir, Aloïs est simplement quand je prends ma force masculine. Un jour nous nous sommes séparé, je l'ai forcé à arrêter de me coller et séparé. Après, Kuujash a eu un enfant avec Oriwa (Qui, comme moi, peut se métamorphoser en son sexe opposé) au nom de Koiiri. Un enfant qui a grandi comme psychopathe. Un bon psychopathe. Bon bin, j'ai appris que j'étais une Martyr et a appris un peux le principe. J'ai eu deux autres enfants avec Oriwa, Kaziane et Kukuruki. Ma vie d'étais drôlement améliorer surtout avec Sorami, LA femme la plus précieuse à Oriwa, qui...Malheureusement, il s'en rappelle plus d'elle, après un...incident causé par les Esprits malveillants du monde intermédiaire. Verheinzack, le premier Esprit malveillant, le plus puissant voulait Sorami pour s'emparer de sa puissance. Elle en avait, tellement, incroyable. Malheureusement, je n'ai jamais pu voir toute sa puissance, car, s'ayant fait capturer par les esprits, elle a essayé de s'échapper de là. À toute vitesse, elle a essayé de s'enfuir et atteindre le mur magique séparant le 21ème et 20ème monde intermédiaire. Étant pur et non malveillante elle aurait pu facilement passer, mais Verheinzack, furieux et allant plus vite qu'elle.... L'a littéralement décapité, écraser contre le mur. Par la force et vitesse. Elle est morte sur le coup et relier par l'âme avec Oriwa, a littéralement déclencher son martyr, en l'ayant vu j'ai eu peur et ai capoté, quand j'ai appris rapidement ce qu'il s’est passé je me suis téléporter quasi instantanément dans le monde intermédiaire. Oriwa était dans le 21ème, mais lui, étant la vitesse et moi la puissance. Je ne pouvais rien faire contre lui, donc j'ai pris de l'avance, étant sous sa forme de martyr je savais qu'il avait été programmé à aller tuer Morthéo. Lui il était au premier monde, donc, c'est là que je suis allé. Par sa puissance de Martyr, étant dans le 21ème monde intermédiaire, il devait traverser tous les mondes pour atteindre Morthéo et détruire tout derrière lui. Avec un de ses timings, l'attraper en plein vol avec succès. Il était devenu fou, je ne le reconnaissais pas, mais en me voyant, Martyr aussi, il m'a reconnu et c'est calmé un peu. Mais Morthéo ayant entendu tout le brouhaha, est sortis et avec tous ses mondes détruits, il s'est fâché, cherchant aucune explication il a emprisonné Oriwa à l'intérieur de lui, je voulais lui expliquer, mais il m'a tourné le dos, voulant Tuer Hanis pour avoir créé les martyrs, car à cause d'elle et ces créations, ses mondes, qu'il avait entretenu toute sa vie, était complètement détruit. Ça m’a fait rager, si Kiernan n'étais pas là à ce moment, il serait mort. Il m'avait envoyé tellement de vagues calmante que je suis tombé sur mes genoux, ne les sentant plus.

Ça pris très peu de temps avant que la guerre éclate. Audelien contre Esprits Malveillants qui sont très nombreux, malheureusement pour moi, j'ai dut combattre contre mon frère qui, lui avait du sang d'esprit malveillant. Avec mon Martyr, je puise ma puissance avec la consommation de mon corps, plus je carbonise mon corps, plus je suis puissante et , contre mon frère, Eosan, j'ai du tellement puiser de puissance, que quand la guerre s'est terminé j'ai perdu connaissance.

Je ne sais pas ce qu'il s’est passé, non plus si j'ai gagné ou perdu contre Eosan, mais quand je ne suis éveiller, j'étais entourer de mes proches et...de deux inconnus, Myst et Shanais. Shanais est en fait Shan qui a repris son apparence ayant fusionné avec Hanis, qui à été tuer par Morthéo. Ce qui n'est pas une mauvaise chose, pour vous informer, mais quand on m'a raconté ce qu'il c'est passer j'ai été abasourdie, mais pendant un moment, j'ai eu un black out, j'ai perdu un bout de la conversation. Un sentiment étrangement familier, le sentiment de plusieurs personnalité, mais je n'en ai jamais parlé. Sachant que tout était terminé, j'ai flashé sur Oriwa. Étant étourdie je demandais où était Oriwa. Shanais avait secoué la tête "Il a sacrifié sa vie pour te sauver" quand ses mots ont été dit, je peux vous affirmer j'ai ressentis mon être éclater en morceau. Sachant que Morthéo était le coupable, j'étais prête à lui sauter à la gorge. Malheureusement pour moi, Hoka, Martyr de l'endurance, m'a retenue, Kiernan est rapidement venu pour de donner des vagues calmantes, mais sans réussite, mais une deuxième personne est venue, une vague calmante tellement puissante que je suis tombé dans les bras, impuissante, en larmes, incapable de me relever, mais Morthéo m'a expliquer que c'était la décision d'Oriwa, se sacrifier pour moi. Démolie, j'ai fait comme Eosan quand il était déprimé. Aller dans mon propre petit monde intérieur. Étant sous mon entière forme Martyr, je voyais le monde sous un autre point de vue, les gens. Comme des montres. J'ai compris pourquoi... Pourquoi un Martyr peut tuer sans pitié, sans regret, dans la terreur. Car il ne voyait pas le monde comme il le faut, je voyant les gens comme des montres, sortis des pire cauchemars, alors je me suis isolée, je ne sais pas pendant combien de temps, des jours, des semaines, des années? J'étais isolé du monde, la solitude me faisait dériver de gauche à droite, pire que de la bipolarité. Je restais toujours couché en boule dans mon coin, je partais à pleurer, je détruisais tout ce qu'il y avait dans mon trou, je tombais au sol, impuissante et m'endormais d'épuisement. Pas mal ça, tout le temps. Jusqu'à ce qu'un jour, il me retourne, Oriwa. Je ne sais trop ce qu'il s’est passé, mais j'étais heureuse! Oh seigneur que j'étais heureuse! Pendant un instant je croyais l'avoir halluciné, mais pour une fois ce ne l'était pas. Shanais aurais réussis à le préserver, lui redonner la vie, réparer son corps. c'Est un peu compliqué...Même aujourd’hui à 30 mille ans...Je comprends toujours pas beaucoup, je crois que Shanais seulement pourrais savoir, après quelques temps j'Ai eu raison de croire que j'avais deux personnalité, car j'ai appris l'existence de Qwenoleyuu, le martyr de la force auquel c'est grâce à lui que j'ai cette puissance, il est une très bonne personne, assez spéciale, mais connaissant extrêmement bien "Fèrukhlah". Oui je connais son vrai nom et un peu son passé. Je n'ai rien contre. Il a eu la vie dure, il est dépressif, mais je serais toujours là pour lui. Peu importe ce qu'il se passe et toutes les terreurs, je serais toujours là pour lui. Toujours.

Et puis aujourd'hui...Je suis marié à Fèrukhlah,Febion et Alisu. Et sort avec Myst et Hoka. J'ai toujours trois enfant avec Fèrukhlah, toujours deux avec Febion, un avec Alisu (en me transformant en homme) Je vie très bien, je suis heureuse. Même s'il y a les Kansterepholes, qui sont une menace pour nous, j'essaie toujours de vivre normalement et heureusement, mais sur mes gardes quand même et grâce à Hoka, j'apprends peu à peu à contrôler les pouvoirs du martyr, de puiser mon énergie en consommant le moins de corps possible et pouvoir l'enclencher par moi-même sans besoin d'être dépressif.

Je me sens mal parfois de cacher des trucs à Fèrukhlah, comme Sorami, mais bon, tout le monde cache des choses à tout le monde, non?...

Alors, beaucoup de choses se sont passer depuis la dernière fois que j'ai parler de ma vie... Alors premièrement, je ne suis plus avec Myst ni Hoka, mais je suis toujours avec Fèrukhlah, mon bel et bien aimé, Febion et Alisu et...Gethbetest. Quoique avant de sortir avec lui, nous étions Sex-friends. Mais bon, il m'a totalement charmé...Même si parfois il me fait rappeller mon Ex que j'aime pas trop, mais il reste totalement unique. Je l'aime beaucoup. Bon quoi de nouveau? AH oui! J'ai oublier de vous parler que, lorsque j'étais ganime, Vonkovich m'avais donner une peluche, rondoudou, qui était hanter par un démon intermédien et, il y a deux ans, j'ai eu un nouvel enfant avec Fèrukhlah, Erelwin. Et puis, Rondoudou et le démon est revenu, cherchant à avoir mon corps, le possédé. Puis, une série d'évènement c'est produit, digne d'activité paranormal et même pire, mon enfant, n'étant encore qu'un simple bambin, s'est fait enlever par l'un de ses démons. Ne sachant nullement quoi faire, leur seule requête était ma vie, et puis, la vie de mes enfants passe avant la mienne. Je ne souhaitait pas vivre avec le fardeau d'un second enfant mort. Alors, je me suis sacrifier, pour la première fois de ma vie, je mourrais suicider. Noiyée. Je peux vous affirmer que ce n'est point une expérience plaisante, mais ce qui fut...fut. Deux ans après ma mort, confus êtes-vous à cause que je suis ici, entrain de vous écrire ma vie. c'est un peu dur à expliquer ,mais je vais essayer! Alors, dans la vie d'Onirash,il avait une femme et une fille adoptive, eux aussi ont beaucoup étés influencer par la matière noir et quand la catastrophe est arriver, eux aussi se sont fusionner à la matière noir d'Onirash,mais eux, peu nuisible, dans un sens....Qui ne pourrais pas détruire tout les univers d'un coup comme Onirash...et bien, Shanais, voulant reconstruire mon corps, sachant que j'étais un pion important pour le bien-être a Fèrukhlah et le maintiens de la matière noir, à user de cette matière noir appartenant à Zorani et Aellix pour reconstruire un tout nouveau corps...et mon physique,gandant un peu de traits de mon ancien corps, tout nouveau à la Shanais comme je pourrais dire. De plus que mon énergie de martyr n'étant plus là, Gethbetest a sacrifier une bonne partie de sa propre puisance de Kansterephole pour compenser. Il est aujourd'hui plus faible de Qwenoleyuu, mais étant tout deux en bon therme, il n'y a aucun problème. Même si je n'ai pas la même force d'autre fois, cette force me conviens parfaitement. Et aussi un Hic à mon nouveau corps...C'est que je suis mortelle. Je vieillis comme une immortelle, voulant dire que je ne change nullement physiquement, que mon âge est un simple numéro, mais mon corps est aussi fragile qu'un terrien. Et je peux vous affirmer qu'Eosan est plus sage avec moi depuis que je suis morte...Probablmenet par le choc et que je suis dorénavent mortelle... Bref, c'est ce qui a changer. AH et aussi Erelwin va très très bien, il se porte à merveille, et Luxiante, l'enfant que j'ai eu avec Alisu, est parti habiter au monde intermédiaire avec son copain.

MIS À JOUR: Welp. Bien des choses se sont produit. Bien. Pas tant. Okay Pas beaucoup, mais avec beaucoup de répercussions. Comme....Je suis une matière noir. Non j'ai pas changer,mais je suis matière noir.


Qwenoleyuu


"Parfois, il faut savoir analyser les gens, les analyser de l'intérieur, peut-être ainsi, trouverons-nous réponse à nos questions, peut-être jugerons-nous moins?"

Quelle belle phrase que je viens d'improviser! Alors bonjour lecteur je suis Qwenoleyuu! J'ai pas de nom de famille ,car j'ai été créé par Hanis, en tant que Martyr. Contrairement aux autres martyrs, j'avais une tâche...Particulière. Étant plus jeune que Fèrukhlah de moins de quelques millions d'années, (Techniquement, à cause de si petite différence d'âge, les gens croient que nous avons le même âge) j'ai connu Fèrukhlah lorsqu'il était un esclave "obéissant", avant son énorme dépression. J'ai toujours détesté le fait qu'il était esclave et objet sexuel. *TOUSSE* Ah...Erm, oui, désoler Fèru...  J'ai littéralement dérivé de mon sujet.

ALORS MON BUT! Qui n'est pas d'anéantir Morthéo comme Duitonlah ou protéger le monde Audelien des assauts de Mortéo et des Intermédiens comme Hoka.

Mon but est de protéger Fèrukhlah, de garder la matière noir en lui, calmer ses démons intérieurs. Meilleur son humeur est, plus facile est de maintenir la matière noir en lui. Il avait une copine à l'époque aussi, une gentille fille, sage et pur, ayant en elle la puissance de pouvoir contrôler cette matière noir, l'apaiser, la contrôler. Sorami était son nom?  Oui, je crois bien. Alors oui, c'est ce que je faisais de mes journées. J'étais le Martyr de la force alors je portais en aide aux gens avec de lourdes tâches. Même que Hanis m'avait créé vraiment. Vraiment trop fort, alors ma force as été coupée en deux. L'autre moitié est allé  à Hoka, Il a un de ses corps et endurance qui lui permettais d'avoir toute cette force sans difficulté. Quant au mien. La douleur est un plaisir, et la douleur est bref, comme un coup sur la prostate et mon corps se régénère en moins de 24 heures.

Bon je vais commencer du début. Lorsque j'ai été créé Hanis m'a dit ses mots "Ton but est de t'assurer que la matière noir, reste en Fèrukhlah et que si elle s'échappait, de protégé ses mondes et empêcher Fèrukhlah de faire du mal. Additionnement, Si tu en a la chance en moment donné, tue Morthéo avant qu'il cause des ravages dans mon monde". J'ai accepté la tâche, ne sachant pas trop qui était Morthéo, quand je lui ais demander elle m'a simplement dit "Tu vas le savoir en le voyant" Alors, j'ai mis les pieds dans ma vie, avant des connaissances de base de la vie, j'ai été aidé par Duitonlah. La Cuisine, comment entretenir les champs, etc. J'ai beaucoup appris avec lui. Un jour je suis tombé amoureux de lui, et c'était réciproque. On s'aime dieu savait à quel point que j'aimais Duitonlah! Alors, je passais mes journées avec lui, loin du peuple, oubliant un peu parfois mes bouleau, mais généralement, j'allais voir Fèrukhlah et lui remonter le moral, en fait essayer, il semblait plus énervé par moi. Peut-être parce que je le dérangeais? Bref,  Il m'arrivait souvent de prendre sa défense. Quand il ne fessait pas les choses demandé ou ne les fessaient pas comme Hanis avait demandé, il se fessait punir...Des punitions atroce que je ne veux même pas penser tellement que c'était horrifiant. Souvent même il servait à Hanis d'objet sexuelle. Je les ai déjà surpris une fois, l'entendant crier et supplier d'arrêter, quand j'ai vu, j'ai été un peu terrorisé... Peut-être que Moi et Sorami avait comme but de maintenir la balance entre sa torture et le bon.

En tout, mes journées étaient longues et ennuyeuse, à cette époque, il n'y avait pas grand-chose, je restais toujours au soleil tapant avec Sorami,Fèrukhlah ou Duitonlah. Mais un jour, comme vous pouvez vous en doutez, le collier commençait à s'affaiblir, je voyant Fèrukhlah devenir de plus en plus morose, marabout, silencieux, encore plus qu'il l’était normalement, me fusillant d'un regard tellement noir que j'en avais des frissons dans le dos, normalement, il m'ignorait simplement, amis là. Il a commencé à être plus violent, violer son petit frère, se rebeller contre Hanis plus souvent, il a presque failli la tuer une fois et un jour ça à éclater. D'un cri perçant dans la nuit. Je me suis réveiller en un bon, aux côtés de Duitonlah me disant de me calmer et de me recoucher, mais le cri fut suivis d'une explosion. L'atmosphère était devenue si sombre, étouffante. Plus, j'entendis mon nom, crier par Hanis en panique. Duitonlah, en avait rien à chier il a simplement roulé des yeux et parti se recoucher. J'avais le goût de le gifler, mais je me suis contenter de me rhabiller vu que j'étais nu et partir voir Hanis, mais peu de temps après, j'ai entendu la ville en entier chier et paniquer sous un rire...Démoniaque? Diabolique? Monstrueux? Le village était en train de se faire démolir par un démon? Un homme de morthéo peut-être? Je suis sortis en courant, dehors, l'air était étouffante, l'air, je ne sais pas l'odeur étais putride, le sang et encore plus de sang, de cadavre, du feu. J'avais de la difficulté à respirer partir la baise. À croire que Duitonlah n’en avait rien à chier?!?!
Je suis parti en courant pour aller voir la source du chaos. Quand j'ai vu ce nuage noir, rebondir de gauche à droite et détruire des maisons sous son passage j'y ai sauté dessus sans pitié, près tout, avec ma force il devra être incapable de se défaire de mon emprise, mais avant même que j'aille le temps de réagir, la masse noir, arrêta à quelques êtres de moi pour m'observer. La vapeur se dissipant légèrement j'ai pu tracer le visage de quelqu'un. Cheveux roux, mèches blondes. Regard....Anormalement Doré. Il avait plusieurs paires de cornes. Quatre sur la tête, une paire sur les joues et en dessous de son menton. Évidemment que je savais que s'était Fèrukhlah même s'il était étrange. En un clignement d'oeil, il me fonça dessus pour m'anéantir comme il avait fait avec les autres victimes. Il était le Martyr de la vitesse, alors évidement que je ne l'avais pas vu venir! Son bras me traversa le cœur en entier, je le pouvais vous jurer! J'avais vraiment cette impression qu'il avait mon coeur dans sa main sortant de mon dos! Un Martyr ne peut mourir que par la main d'un autre Martyr. Mes jambes ont un peu balancé, Mais j'ai profité de cette occasion pour l'attraper et le stabiliser. L’empêcher de bouger. À ce moment, collé contre lui, j'ai remarqué la matière noir sortant du collier. J'ai paniqué en me disant que s'était non seulement mes dernières minutes de vies, mais aussi...Les dernières minutes de la vie du monde Audelien. À cette époque, la matière noir était très mystérieuse, personne ne savais d'où elle venait pas même Hanis, mais aujourd'hui je peux vous dire que cette matière noir a déjà détruit un monde dans un entièreté avant les créateurs.

Et puis....Je ne sais pas ce qu'il s’est passé ensuite. Je me rappelle juste de l'avoir retenu dans mes bras. Je suis mort. Par les mains de mon protégé.

Mais mon énergie a été préservée et a été implanter dans le corps d'une jeune et petite fille à sa naissance. (Actuellement je vous dis de ce qu'on m'a raconté) Mais la suite c'est mon expérience personnelle, parfois j'avais l'impression de reprendre conscience, mais je la perdais immédiatement après. Comme cette fois où... Fèrukhlah était revenu. Je l'avais touché de mon inconscience, mais son être est aussi tôt partit et mon être c'est aussi tôt évanouis. À quelques reprises, et je me répète ais-je repris une certaine conscience. Come quand je sentais mon vaisseau en danger de mort, en guerre intense où elle puisait de mon énergie. Souvent je me sur demander si elle n'était pas ma réincarnation? Mais un jour son corps c'est éteint, j'ai sentis là l'occasion de revivre. Son conscient éteint et faible a pu me permettre de me faufiler et prendre ma place parmi son être, surtout quand j'ai senti la vie à Fèrukhlah toucher ce corps. Toucher le corps de cette fille, que mon réveil fut complet. Ma raison de vivre, et ce qui me fait vivre est la sureté de Fèrukhlah. Tant que Fèrukhlah est bien et heureux, je vis, ma tâche est éternelle et va avec lui.

Alors après cet événement, que Fèrukhlah avait touché mon être, je suis quand même resté bloqué, car mon vaisseau semblait s'avoir isolé dans un coin de l'univers. Pendant des mois, j'ai attendu le bon moment, puis, Fèrukhlah est revenu et y est resté. Avec cela, j'ai pu me métamorphoser physiquement. Voir à quoi la vie ressemble aujourd'hui et ai eu aucun regret. Voir que Fèrukhlah en bonne forme, heureux, avec une famille. C'était un total bonheur. Surtout que j'avais retrouvé mon Duitonlah! Je dépends toujours de mon Vaisseau. Mais il y a eu un incident. Avec les Kansterephole. Alice est décédé au plein milieu de la bataille, j'ai du prendre sa place pour les combattre. Depuis le temps que j'étais sorti de mon vaisseau, j'ai développé une vie. Alors, comment dire.... Alice dépend entièrement de ma vie actuellement, elle est comme une morte vivante. Après la bataille, je lui ai redonné le contrôle du corps auquel Hoka et Magnasia ont pris soins d'elle pour qu'elle récupère. Pour l'aider à récupérer je me suis métamorphoser à l'extérieur d'elle pour la laisser tranquille à elle-même, entre temps je suis allé vois Verheinzack. Ah, j'avais oublié aussi, Duitonlah est mort à cause des Kansterephole, mais c'est pas grave...! J'ai Verhienack maintenant! Mon Sadique préféré, aussi le tout premier Esprit Malveillant, mais je l'aime! J'ai passé beaucoup de temps avec lui et actuellement il est mon copain. Alice à bien récupéré et  une kansterephole a essayer de me tuer, je suis mort un instant car Magnasia a réussis à me faire revivre à la dernière seconde, sauvant Alice aussi. Ouf, Littéralement elle s’est évanouie quand je suis mort! Mais aujourd’hui je vais à merveille. Passant le 3/4 de mes journées avec Verheinzack!
   
                   

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amor-aeternus.forum-canada.com
 
Alice Bellovy et Qwenoleyuu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ►Les personnages◄ :: ♠Histoires♠-
Sauter vers: