AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Journal de Fèrukhlah

Aller en bas 
AuteurMessage
PureAngel
Admin
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 18/11/2012
Age : 21
Localisation : Sur un site Yaoi! *ω*

MessageSujet: Journal de Fèrukhlah   Jeu 11 Juin - 3:36

Bon, Matin du 11 Juin 2015 1h20 am. Soudaine inspiration intense.

Journal de Fèrukhlah

Je ne sais guère pourquoi, mais la vie semble plus juste qu'avant, Mais je ne sais pourquo. Pendant des biliards d'années elle c'est avéré, sans pitier, sombre, douloureuse, dépressive, mais maintenant elle va si bien... j'ai une famille que j'aime et qui m'aime, si vous m'auriez dit ça 50 ans plus tôt que j'allais avoir une famille un jour, je ne vous aurais pas crû une seconde. J'écris ceci, actuellement, assis dans mon lit avec ma femme à mes côté qui dors paisiblement depuis au moins deux heures, le sommeil ne me rattrappe pas pour l'instant. Je sent la chaleur de son portable sur mes cuisses. Je sais pas pourquoi, mais une envie d'écrire m'est pris. Tout et rien, j'avais l'habitude auparavent d'avoir mon propre journal et d'écrire dedans, mais ça c'est du passé....Et j'ai brûler le journal...Les journaux depuis bien des miliers d'années. Je souhaites simplement que personne ne sache tout les détails de mon passé...J'ai fait bien des conneries et ai rencontré beaucoup de regrets. Même mon histoire ici, en est incomplète. L'écrire dans tout ses détails en serais  beaucoup trop long....J'ai bientôt 42 biliards d'années.

*Soupire* Le temps est tellement long, je n'arrive même pas à croire où j'en suis aujourd'hui. Même que je ne serais pas ici si je ne serais pas immortel comme je suis et je souhaite à personne d'être immortel ainsi, c'est long et ennuyeux et quand tu fais une énorme erreur....Plus moyens de t'en débarrasser. Tu es comme...Coincé dans le Nirvana. Sans jamais aucun moyen de s'en sortir. La seule manière d'être mort, c'est de disparaitre dans ton coin pendant des billénaires et revenir quand tout le monde a oublier ton existence, changer d'apparence et espéré d'être capable de repartir une vie à neuf... Heh...Nombre de fois que j'ai fait ça...Eh boy. Mais en fin de compte, même si tu essais de te cacher sous une tonne de masques, ça fini toujours par tomber...Le meilleur moyen de se débarasser de ton malheure..c'est pas mal d'oublier son passer et d'embrasser le futur...C'est ce que j'ai appris...Étrangement, j'avais peur de ne pas me faire accepter comme je suis maintenant. J'étais autre fois Oriwa, l'homme prétentieux,dynamique,séducteur, souriant,hyperactif... Maintenant je suis totalement l'inverse. Je suis. Moi. Fèrukhlah, un homme paresseux,silencieux,sage...L'inverse de ce que je prétendais être...Et je peux dire... C'est bon être sois même. Très bon. Aussi...J'ai été accepter par tout mes amis, ma famille...c'est incroyable. Même ma femme...Elle a été la première à m'avoir accepter tel quel...C'est elle qui m'a aidé à me rétablir de ma récente dépression. Je l'admire. Beaucoup....Merveilleuse à un si haut point. Gnnnnnnh je l'aime je l'aime tant,merde. Je lui dit assez que je l'aime..Je crois? Tout les jours, tout les jours je la regarde et lui glisse un petit mot d'amour. En tout cas..J'essais...Quand elle n'est pas parti avec son frère ou au travail. Est est si...Outgoing... Comment est-ce possible d'être Paresseuse, gourmante,procrastinatrice, mais à la fois, Outgoing,une mère occuper et jongle entre deux travail. incroyable...

Bon. Je vais aller dormir à présent. En tout cas...Essayer. Sinon je vais simplement aller dans le sous-sol à l'ordinateur de ma femme.

Bonne nuit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amor-aeternus.forum-canada.com
PureAngel
Admin
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 18/11/2012
Age : 21
Localisation : Sur un site Yaoi! *ω*

MessageSujet: Résumer d'une journée complète   Mer 5 Aoû - 4:15

Alors que je m'éveillais doucement après une,surprenante,bonne nuit. Je souhaitais me rendormir,mais une douce voix, devant moi sonnais à mes oreilles. Non, pas celle de ma femme, mais de ma fille cadette. "Papa!" "...Papa est-ce que tu dors?" J'ouvris un oeil pour la voir, devant moi, habillée de sa jaquette rosée qu'Alice lui avait achetée pour sa fête. Ma seule réponse que je pus sortir fu un gémissement. Je sentis ma main me frotter le visage pour débrouiller ma vision. "Je voulais savoir si mon amie pourrais venir dormir ici se soir, elle viens de me texter"
J'ai pris un moment pour répondre, je me suis retourné pour voir si Alice était derrière moi, mais j'étais seul. "Et ta mère...?" "Maman est partie travailler." J'hochais la tête doucement et sortis un léger "Biensûr, elle peut venir."
Kukuruki est partie super joyeuse, en bas j'entendais la voix à Kazianne et Erelwin qui parlaient de.....D'un de leurs jeux de suppose, ne m'y connaissant pas vraiment sur ce sujet. Alice aurais put dire.
Mais bon, je me suis levé doucement en m'étirant, j'étais habillé de mon simple sous-vêtement, comme à l'habitude. J'avoue que de me réveiller sans ma femme, me fesait sentir un peu seul, mais je pris mon cellulaire pour lui envoyé un petit "Bonne journée,ma chérie <3" avant de le relancer sur mon oreiller, j'ai enfiller le premier pentalon jogging qui m'est tombé sous la main. J'entendis Erelwin m'avertir que Kazianne était partie voir des amis j'ai juste répondu d'un simple "OK"

Un peu après ma réponse, je me suis dirigé en bas, dans la cuisine pour manger, je me suis juste servis une tasse de café bien noir et des toasts. Rien de comliqué et je suis aller m'écraser dans le salon pour manger avec mes deux enfants que j'aimais tans. J'ai dévorer mes toasts et aller porter mon assiette dans le lave vaisselle. Rien de spécial, je suis retourné m'asseoir et Yurich est venue se couchée sur mes cuisses alors que Kukuruki a décider de se coller contre moi.....Comment expliquer ce sentiment? Confort? fierté?  Bien-être,oui. Bien-être. j'étais heureux d'être avec mes enfants. Des enfants. Qui ne me détestais pas....Et qui étaient bel et bien en vie. Elle se blotti contre moi et flattait Yurich doucement, je l'entendais ronronner. À force d'être dans mes pensées et ne pas écouter la télévision, je me suis endormis. Lorsque je me suis réveiller, un visage était droit devant le mien, j'ai sursauter, ne m'arrendais pas à ce visage. Un peu encore dans les vapes. Mais quand je suis retourné à moi-même je pu costater que c'étais Alice,devant moi, sourire aux lèvres. Probablement pour me dire que- "Le souper est près, mon namour" exactement ce que je pensais, ses lèvres touchèrent les miens. Quoi que ça me fait réaliser, que je la "voulais" Juste...Passer un temps, entre nous. Seul à seul, dans le lit. Peau nue.Sa respiration haletante dans mon cou....
Je sortis de ma bulle au son des assiettes se déposant sur la table, je me suis levé pour rejoindre ma petite famille, je souhaitais aussi que personne viendrais aujourd'hui. Que je puisse avoir Alice à moi seul. À table, j'osa demander à Alice si elle avait quelque chose de prévu ce soir. Mais elle n'avait rien de prévue, alors je lui proposa une soirée dans le spa, en tête à tête, sa réponse n'as été un rire et un simple "Pourquoi pas", je lui ai répondu d'un simple sourire du coin de la lèvre.
Plus tard, alors que le troisième soleil se couchais, j'ai décider de commencer à préparer les boissons, un bloody ceasar pour ma femme adoré et pour moi un simple Mijoto. Elle m'attendait déjà dans le spa, j'entendais à l'étage le ruissellement de l'eau et le moteur fonctionner. J'avais déjà mon maillot enfiller, les enfants étaient au lit, l'heure du temps pour moi et Elle était commencer, j'étais heureux,même si extérieurement, je ne le démontrais pas vraiment, mais bon. Une habitude. Rendu en haut, j'ai tendu son verre, je me suis incrusté dans l'eau chaude du Spa, et juste parler à ma femme toute la soirée. De tout et rien, elle me parlais de sa journée d'hier avec Eosan et de leurs conneries. Nous avons rigoler,surtout Alice, qui se sa bonne humeur et énergie explosive rit pas mal tout le temps, que se sois un simple et petit rire jusqu'aux éclats. Je me suis approché d'elle, passant mon bras autour de ses épaules. Je n'avais qu'un envie....La "baiser" dans un sens plus propre, lui faire l'amour, nos corps collés. Sachant qu'elle me connais depuis déjà plus ou moins presqu'une vingtaines d'années, je crois bien qu'elle sait ce que je désir...Mais la question est. Est-ce qu'eleme permeterais d'avoir ce que je désir? Seul le temps va me le dire. Pour le moment, je voulais que savourer sa présence et l'embrasser, son haleine sentais la Vodka, une haleine dont j'étais bien habitué depuis les années.
Ce temps de baiser dura, pour ce qui semblais des minutes, elle répondait bien à mon appel et j'en était bien heureux, ses bras attaché comme un cadenas autour de mon cou et je la tenais pas sa taille. Savourant ses lèvres et sa douce langue. J'ai un peu sursauter quand j'ai sentis sa jambe se lever et se glisser sur mon entre jambe.Bref, vous connaissez la suite. Bisou,bisou,sortis du spa, essuyer, déshabiller,préliminaires,bisou bisou encore et puis train dans la gare.

Après la baise, je me suis collé contre elle, savourant sa chaleur corporel. Elle se colla aussi, m'enlacant,habituellement et inconfortablement, avec ses jambes. Encore bisou bisou. Alice est bien colleuse quand elle veux, mais je n'ai rien contre, j'aime la sensation,mais peut-être pas de ses jambes serré contre moi...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amor-aeternus.forum-canada.com
 
Journal de Fèrukhlah
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conseils pour ma fiche d'explications sur le journal des lecteurs
» Problème dans le journal préféré des bobos
» le journal du Forkane
» un journal sur le handicap.....à voir !!!
» Article à paraître dans un journal Marocain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autre :: Randomness-
Sauter vers: